school

Les tablettes pour enfant: entre éducation et addiction

Garder les enfants occupés est une tâche assez difficile pour les parents, qui n’ont pour seul recours que la technologie. Les smartphones, tablettes et toutes leurs suites, ne cessent de prendre de l’espace dans les foyer. La nouvelle tendance est celle des tablettes « éducatives ». Elles sont devenues très envahissantes de telle sorte à devenir le passe-temps favori des plus jeunes. Sans toutefois le savoir, les parents exposent leurs progéniture à une sorte de monopolisation.

Limiter les heures d’exposition aux écrans

Plus de 4h par jour, les enfants sont face à leur tablette en train soit de jouer à des jeux éducatifs. C’est certes une excellente chose que d’apprendre à lire, à compter et même faire des calculs, mais à quel prix?

Une surexposition aux écrans serait nocive pour les plus jeunes. Selon les psychologues, le fait qu’un enfant de 5 ou 6ans soit en permanence face à un écran réduit considérablement son développement cérébral. Certains présentent des retards dans leur activités psychomotrices causés par ces appareils qu’ils côtoient nuit et jour. Selon le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, les plus jeunes (3ans) ne devraient pas être exposés aux écrans.

Pour pallier à ce problème, il est impératif que les parents trouvent d’autres moyens d’occuper leurs enfants au quotidien. Les tablettes ne sont pas la solution pour qu’un enfant soit épanouie, bien au contraire elle endommage la santé de ce dernier. Les balades au parc, les ateliers de peinture par exemple, les pique-niques participent mieux de la croissance et du développement d’un enfant.

Posts created 27

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut